Hommage au peintre Shafic Abboud

Chroniques de la lumière

Shafic ABBOUD est né le 22 novembre 1926 à Mhaïtyau Liban, il gagne Paris en 1947 ; il étudie dans les ateliers de Metzinger, Friesz, Léger, Lhote et enfin à l’École Nationale des Beaux-Arts.
Peintre rapidement reconnu, il est sélectionné par la jeune critique pour exposer à la première Biennale de Paris en 1959 ; tout au long de sa vie il expose et ses œuvres font désormais partie de collections internationales majeures, privées et publiques (Centre Pompidou, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Institut du Monde Arabe, Tate Modern, British Museum, et future Fondation Guggenheim d’Abu Dhabi…).
Shafic Abboud, artiste aux talents multiples, pratique la gravure, la céramique, la tapisserie et conçoit des livres illustrés avec deux poètes, Adonis et Salah Stetié, qui sont aussi des amis.
Il meurt à Paris le 8 avril 2004.